Un photographe dans le métro

Bruce Giden

A Paris la RATP a le très bon goût de mettre régulièrement à l’honneur des photographes. Elle consacre des espaces de ses stations de métro et de RER à des affichages de photos, soit sur les murs des stations soit pour le métro aérien à des grands formats suspendus. Elle donne soit carte blanche à un photographe contemporain sur un thème donné, soit elle profite d’expositions en cours pour présenter des photos.

Depuis que 1 an et demi j’ai pu voir des photos de Garry Winogrand, Harry Gruyaert, et maintenant de Bruce Gilden.

Bruce Gilden a un style de photographie de rue qui n’est pas forcément ce que je préfère mais on apprend aussi de ce que l’on apprécie moins. Ses photos sont peut être représentatives d’une certaine façon de voir le stress de la ville. Ces formats verticaux assez rentre dedans sont néanmoins intéressants et peuvent s’appliquer à nos photos dans certains cas.

La station RER Luxembourg est très vaste avec un plafond très haut et de grands espaces de murs qui se prêtent à des affichages assez monumentaux de ses photos.

La passante passant devant la passante.

Le thème choisit pour Bruce Gilden est la mobilité urbaine. Le thème choisit cette semaine par le groupe Photo des lumières sur Flickr est effets spéciaux.

J’essaie de réunir ces deux concepts.

La station de métro Hôtel de Ville moins monumentale expose également les photos en format plus petit, ce qui permet de faire des photos de façon plus proche et de faire jouer des correspondances avec les voyageurs.

 

Correspondances diverses entre les parisiens et des passants croqués par Gilden.

Et pour finir un petit essai à la Gilden.

Comments are closed.