Pensons à Rodin

Du côte du célèbre dôme des Invalides abritant le tombeau de Napoléon, en prenant la rue de Varenne

on ne prend pas le chemin de la fuite de Louis le Seizième mais on est juste devant le Musée RODIN. Il est constitué d’un splendide hôtel particulier (dans lequel Rodin habita) actuellement fermé pour rénovation et un magnifique jardin dans lequel des statues du maître sont disposées.

Une visite rapide du parc entre deux rendez-vous et quelques photos sont dans la boite. La fameuse composition des Bourgeois de Calais qu’un mur ouvert sur la rue rend visible de l’extérieur.

Un peu plus loin dans le jardin romantique les statues sont disposées entre les allées et les arbres. Cette visite en hiver permet très certainement de bien mieux les voir.

Une puissance et une force impressionnante se dégagent de ces personnages ; cette visite m’incitera à revenir quand la restauration sera terminée. Quelques situations et visiteurs permettent bien évidemment de prendre quelques photos sur le vif.

De nombreux étudiants dessinateurs s’essayaient au croquis devant les statues avec plus ou moins de succès, et vers l’hôtel BIRON, on croise le célébrissime penseur bien haut perché.

Comments are closed.