Orion

La mort d’Orion.

Un album concept comme on disait dans les années 1970.

Paroles et musique Gérard Manset.

Où l’horizon prend fin
Où l’œil de l’homme jamais n’apaisera sa fin


Au seuil enfin de l’univers
Sur cet autre revers
Trouant le ciel de nuit


D’encre et d’ennui
Profond
Se font et se défont les astres
Par delà les grands univers


Où les colonies de la terre
Prolifèrent

Et dans la grande nébuleuse noire


Dont, voici dix mille ans, fut l’histoire

Comments are closed.