Liberation

PARIS AU MOIS D’AOUT (un condensé de ville) 

Les services secrets ne chôment pas

 

Au moment de la commémoration de la libération de Paris de 1944 des véhicules sortis tout droit  de cette époque circulent, au coin du boulevard Saint Germain et Saint Michel une jeep arrêtée au feu rouge. Trois jeunes réchauffés malgré un temps mitigé.

Temps incertain, la pluie menace, sur les bords de Seine Paris Plage somnole et est déserté, le parapluie se rajoute au parasol.

Mais les bords de Seine restent très fréquentés.

Les touristes sont là les petits imitent les grands

pendant que les grands vivent un grand moment

Les anciens se reposent un peu

Sur la rive gauche des touristes japonais se régalent de pâtisserie française des mini kouign amann  Un chocolatier exceptionnel…

Les musées inventent de slogans bizarres pour attirer le chaland, le Musée de Cluny qui présente la Dame à la Licorne.

Pendant ce temps on s’ennuie aussi dans la grande ville

Et les autres ils font quoi, il y a quand même des gens qui bossent en août

Les vitrines sont propres et les livraisons sont faites avec du style.

Fin de la promenade il faut rentrer…

 

 

Comments are closed.