Jacques Villeglé

La photo de rue ouverture sur l’art.
Un article qui sera peut-être suivi d’autres sur cette thématique de la photo prise au coin des rues de Paris ou d’ailleurs et qui me fait découvrir ou redécouvrir des artistes, des œuvres, des livres, des auteurs etc.

Commençons par choisir un chemin pourquoi pas à gauche au pied de l’escalier vers la réalité :

Par ce chemin on arrive à la gare Austerlitz, pas l’endroit le plus touristique ou glamour de Paris, une gare délaissée, un trafic grandes lignes sans TGV, située dans un quartier qui n’en est pas un, mais un lieu qui justement permet de prendre des photos intéressantes;

Et en plus c’est une gare avec une particularité le métro entre dans la gare au premier étage et passe au dessus des lignes de chemins de fer.

Et devant cette gare une scène étrange

un équilibriste

qui peint

à l’envers

être étonné

c’est un bonheur

« être étonné c’est un bonheur » citation tiré d’une nouvelle fantastique de Edgar Allan Poe Morella dans laquelle l’enfant du narrateur est réincarné dans l’épouse décédée.

Et ce graphisme très particulier qui après une petite recherche s’avère être l’œuvre de Jacques Villeglé . Allez sur son site il est vraiment extraordinaire (l’artiste et le site).

Cet artiste est également connu pour ces lacérations d’affiches.

Une photo que j’avais prise il y a quelques mois dans le métro au sujet de laquelle Jean Luc avait posté ce commentaire :

« Sympa cette compo avec les 3 personnages, Villeglé n’a qu’à bien se tenir. »

A ce moment là je ne le connaissais pas. La boucle est bouclée.

Comments are closed.